Un génie vert au sommet blanc

Davos est le rendez-vous des puissants de ce monde. Cette année, ils ont la chance de pouvoir se rendre d’une réunion à l’autre presque en silence et dans un véhicule qui est un modèle de durabilité: Audi, partenaire de navettes exclusif du FEM, est le fournisseur d’une flotte d’Audi e-tron. 100 % électriques, les SUV sont propulsés par du courant vert stocké à Davos dans des batteries de voitures électriques recyclées.

Cette année encore, d’importantes personnalités d’État, décideurs de l’économie et diplomates du monde entier se pressent au Forum économique mondial (FEM) de Davos. Sur la liste des invités 2019, on trouve par exemple la chancelière allemande Angela Merkel, le premier ministre japonais Shinzō Abe et son homologue italien Giuseppe Conte, soit trois chefs d’État et de gouvernement du G7. De nombreux dignitaires d’État du monde entier sont également annoncés, tout comme des CEO de grands groupes mondiaux ou des représentants de monarchies tels le Prince William, ainsi que des artistes et des créateurs.

Les navettes Audi relient Davos – sans gaz d’échappement, sans bruits de moteurs. (Photo: Adrian Bretscher.)
Les navettes Audi relient Davos – sans gaz d’échappement, sans bruits de moteurs. (Photo: Adrian Bretscher.)

Désormais, les quelque 3 000 participants se déplacent de A à B plus en sécurité, mais aussi en préservant l’environnement. En tant que partenaire exclusif, la marque aux quatre anneaux met à disposition un parc de 50 Audi e-tron flambant neufs. Un avant-goût exclusivement réservé aux chefs d’État et de grands groupes, car à ce jour aucun client n’a encore reçu son Audi 100 % électrique.

Il est insensible au froid des Alpes: un SUV Audi e-tron sillonnant Davos. (Photo: Adrian Bretscher)
Il est insensible au froid des Alpes: un SUV Audi e-tron sillonnant Davos. (Photo: Adrian Bretscher)

Les e-tron sont propulsés à 100 % avec du courant vert. Pour y parvenir, Audi a installé un imposant parc de recharge près de la station inférieure du téléphérique Jakobshornbahn. Trois containers mobiles délivrant une puissance totale de 700 kW et une capacité d’accumulation de 1,14 MWh assurent l’alimentation rapide en courant vert de la flotte d’e-tron en utilisation intensive. «Le parc de recharge de Davos est un système de recharge mobile unique en son genre développé par Audi avec un partenaire», explique Willibald Hagn, Driving Experience Manager. «Les chauffeurs peuvent recharger leur véhicule en courant vert sur toutes les bornes. C’est-à-dire que nous assurons le transport des invités dans 50 véhicules absolument écologiques et durables.»

Très sobres, ils regorgent pourtant d’énergie verte: les trois containers high-tech de Davos. (Photo: Adrian Bretscher.)
Très sobres, ils regorgent pourtant d’énergie verte: les trois containers high-tech de Davos. (Photo: Adrian Bretscher.)

Ce projet de recherche permet à l’entreprise de tester la réutilisation des batteries de voitures électriques. Au terme de leur phase d’utilisation dans les véhicules, les batteries haute tension peuvent servir à différentes applications de stockage.

Pas non plus de longues files d’attente devant les bornes de recharge. «Le véhicule arrivant à la borne avec une capacité de batterie résiduelle d’environ 10 % se recharge sous 150 kilowatts au bout de deux bonnes minutes. Au bout de 30 minutes, le niveau de charge de la batterie atteint 80 %, au bout de 40 minutes 100 %. Actuellement, aucun concurrent n’offre la même performance.» Le service de navettes de Davos le prouve: l’électromobilité est plus que viable au quotidien. Et l’Audi e-tron est parfaitement armé pour une utilisation intensive dans le froid.

Démonstration de Willibald Hagn, Driving Experience Manager: la recharge est un jeu d’enfants. (Photo: Adrian Bretscher.)
Démonstration de Willibald Hagn, Driving Experience Manager: la recharge est un jeu d’enfants. (Photo: Adrian Bretscher.)

Grâce à sa propulsion électrique, le SUV sillonne pratiquement en silence les rues de Davos, s’enthousiasme Hagn. «Grâce au nouveau système e-quattro, l’e-tron procure un sentiment de conduite en toute sécurité même sur chaussée enneigée, et autorise aussi une conduite sportive. La dynamique de conduite est exceptionnelle», ajoute le responsable du projet Audi au Forum économique mondial. «La gestion de la batterie est aussi essentielle. Lorsque les véhicules quittent Davos pour descendre à Zurich, la récupération d’énergie augmente sensiblement leur autonomie.»

Les Audi font le plein de courant à la base de recharge installée près de la station inférieure du téléphérique Jakobshornbahn de Davos. (Photo: Adrian Bretscher)
Les Audi font le plein de courant à la base de recharge installée près de la station inférieure du téléphérique Jakobshornbahn de Davos. (Photo: Adrian Bretscher)

La promotion Audi est organisée dans la cadre de la Global Battery Alliance du FEM, une union de partenaires publics et privés de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement des batteries. Son objectif: la durabilité sociale et écologique tout au long de la chaîne de création de valeurs des batteries. Le travail de l’alliance commence au niveau des conditions d’exploitation des matières premières et va jusqu’aux concepts de recyclage durable, comme l’illustrent les containers de recharge. Audi a rejoint la plateforme coopérative en 2017.

Les Audi e-tron seront en activité à Davos jusqu’à la fin de la semaine. Et très bientôt, ces véhicules propulsés au courant vert sillonneront toutes les routes suisses.

e-tron News

Technique, société, mobilité: restez à la page dans les domaines qui marqueront la mobilité du futur.