«La meilleure Audi que vous puissiez acheter maintenant»

Le responsable du développement de l’Audi e-tron, Jens van Eikels (47 ans), nous parle de la nouvelle ère de la mobilité et de ce qui le rend aussi fier de son «bébé».

Monsieur van Eikels, vous dirigez la série e-tron chez Audi. Lors de la première en Suisse tenue au Pop-up Store de Zurich, vous avez présenté personnellement l’Audi e-tron aux premiers clients. Comment cela s’est-il passé?

Jens van Eikels: Une sensation absolument incroyable! L’e-tron est mon bébé, cela fait maintenant quatre ans que je l’accompagne, depuis les débuts de son développement jusqu’à sa maturité pour le marché. Et aujourd’hui, j’ai même le privilège de pouvoir en faire un peu la promotion. En fait, j’essaie de transmettre aux autres le bonheur que je ressens.

Jens van Eikels à Zurich. (Tom Lüthi)
Jens van Eikels à Zurich. (Tom Lüthi)

Un plaisir partagé par les clients.

Le contact direct a été une expérience particulière pour moi: je connais les besoins des clients, mais dans mon quotidien professionnel, plusieurs niveaux nous séparent. Sentir en direct et personnellement l’enthousiasme des gens pour cette voiture me procure une joie intense. Je transmettrai aussi cet enthousiasme à mon équipe.

Visiblement, vous avez bien fait les choses. Les rétroviseurs virtuels sont très bien accueillis. Y a-t-il autre chose dont vous soyez particulièrement fier?

Oui: de la manière dont nous avons résolu la question de la recharge. C’est l’un des points les plus importants pour un véhicule électrique. Nous voulions que le fonctionnement soit le plus simple et confortable possible pour les clients, afin que personne ne soit agacé par le système. Nous avons développé la première voiture au monde pouvant être rechargée en option des deux côtés du véhicule. Je suis fier que nous ayons même pu apporter un peu «d’avance grâce à la technologie» pour les volets de recharge.

Les volets de recharge de l’Audi e-tron se referment tout seuls comme par enchantement. (Tom Lüthi)
Les volets de recharge de l’Audi e-tron se referment tout seuls comme par enchantement. (Tom Lüthi)

Comment ça?

La fermeture du volet est motorisée. Lorsque vous débranchez la fiche, il se referme tout seul. Comme par enchantement. Les gens aiment beaucoup, j’en suis vraiment fier.

L’Audi e-tron est plus qu’un nouveau modèle. Elle est dotée d’une motorisation entièrement nouvelle et inédite – un changement de paradigme. Passionnant, non?

Pour les amoureux d’Audi que nous sommes, elle annonce aussi l’avènement d’une nouvelle ère. L’e-tron incarne bien davantage qu’une simple voiture électrique. Elle est la première d’une catégorie qui se déclinera dans de nombreux autres modèles. Il s’agit d’un nouveau départ. Et d’une réorientation de la société Audi. Nous réalisons un travail de pionnier, en interne comme dans l’image que nous véhiculons vers l’extérieur, afin que les gens nous suivent sur cette voie.

Jens van Eikels explique à Sven Epiney et au public zurichois les raffinements de l’Audi e-tron. (Tom Lüthi)
Jens van Eikels explique à Sven Epiney et au public zurichois les raffinements de l’Audi e-tron. (Tom Lüthi)

Qu’est-ce qui a été différent d’une voiture à essence ou diesel au niveau du développement?

Dans de nombreux domaines, nous avons également foulé de nouveaux territoires. Mais en même temps, j’ai toujours été étonné de la quantité de mécanique embarquée dans une voiture. Par exemple, même un moteur électrique a des roulements, et il y a aussi des composants classiques en acier, en aluminium et en cuivre. Et au final, on obtient toujours une voiture à quatre roues, avec des sièges, un volant et un coffre – et là, nous appliquons tout simplement nos acquis.

L’e-tron embarque aussi des pièces tout à fait normales.

Exactement – comme par exemple une pièce d’origine Lamborghini. Nous étions à la recherche du cardan le plus grand et résistant du groupe, et nous l’avons trouvé dans l’Urus.

Jens van Eikels à l’Audi e-tron Pop-up Store de Zurich. (Tom Lüthi)
Jens van Eikels à l’Audi e-tron Pop-up Store de Zurich. (Tom Lüthi)

La philosophie à la base du développement est-elle différente?

Au départ, le cahier des charges n’était pas différent de celui d’une voiture à moteur à combustion. Mais le client attend tout simplement de nous une performance de plus haut niveau. J’en suis convaincu: la motorisation électrique apporte tellement d’avantages que pour de nombreux automobilistes, l’e-tron finira tout simplement par devenir meilleure qu’une voiture conventionnelle.

Qu’est-ce que vous voulez dire par là?

Le couple maximum est délivré dès le démarrage, l’accélération est incroyable. La voiture réagit très délicatement à la pédale d’accélérateur. Il n’y a pas de boîte de vitesses intercalée, tout fonctionne de manière entièrement spontanée, la puissance est là tout de suite. Et tout cela sans aucun bruit! Pour moi, cette nouvelle expérience reste impressionnante à chaque fois que je monte dans une e-tron.

Dans le privé, Jens van Eikels conduit encore une voiture diesel. (Tom Lüthi)
Dans le privé, Jens van Eikels conduit encore une voiture diesel. (Tom Lüthi)

La concurrence américaine a beaucoup d’avance, les constructeurs allemands ont pris leur temps dans le secteur de l’électrique. Audi ne serait-elle pas un peu à la traîne dans le peloton?

Je ne vois pas les choses comme ça. Tesla nous a assurément ouvert un peu la voie, a permis à la voiture électrique d’être exposée dans les salons et l’a sortie de sa niche. Il a aussi fallu un certain temps pour que les gens prennent conscience du fait qu’une voiture électrique ne doit pas forcément être ennuyeuse ou laide, ou n’être faite que pour les courtes distances. Pour nous, c’était le bon moment pour entrer sur le marché. Sur de nombreux marchés, en particulier en Europe, la voiture électrique est suffisamment populaire. Nous avons maintenant l’opportunité de livrer ces voitures aux clients en grandes quantités. L’e-tron est séduisante, faite pour les trajets quotidiens et pour les longues distances, les obstacles ont été surmontés.

L’e-tron est une voiture électrique – et aussi une Audi?

La question ne se pose même pas. Il s’agit d’une vraie Audi. Ce qui ressemble à de l’aluminium est bien de l’aluminium. Le bois est également du véritable bois. Le travail fin du cuir, la précision qui fait la réputation d’Audi, tout cela se retrouve aussi dans l’e-tron. Aucun compromis n’a été fait ni sur les matériaux, ni sur la qualité, ni sur le confort. Je peux dire avec fierté que c’est la meilleure Audi que vous puissiez acheter actuellement.

En quoi êtes-vous, avec l’équipe e-tron, meilleurs que la concurrence?

Dans le domaine de la performance de recharge, aucune solution sur le marché n’est à la hauteur de celle de l’e-tron. D’une part dans la recharge domestique, où nous sommes les premiers avec 11 kW, avec une option pour 22 kW dans le futur. Là, nous sommes l’étalon, la référence. Autre chose, en ce qui concerne la recharge en courant continu, comme par exemple sur les aires de repos des autoroutes: avec 150 kW de puissance de recharge, nous sommes bien meilleurs que tous nos concurrents. Je ne parle pas d’un pic de recharge momentané, mais bien d’une recharge continue. Cette puissance, nous la récupérons ensuite également depuis la batterie lors de la conduite – et également sur la durée. C’est la raison pour laquelle l’autonomie de l’e-tron est très stable, ce que ne peuvent pas dire la plupart de nos concurrents.

Les options les plus emblématiques de l’Audi e-tron: les rétroviseurs extérieurs virtuels et le double volet de recharge. (Tom Lüthi)
Les options les plus emblématiques de l’Audi e-tron: les rétroviseurs extérieurs virtuels et le double volet de recharge. (Tom Lüthi)

Pourquoi le premier modèle e-tron est-il un SUV – et pas une sportive horriblement chère et aux performances record?

Nous voulions commercialiser une voiture vraiment faite pour le quotidien. De plus, les SUV sont très demandés sur tous les marchés. Par sa taille – l’e-tron mesure 4,90 m de long –, il se situe dans le «sweet spot», le juste milieu. Et nous l’adressons à une clientèle intéressante. Mais nous avons d’abord dû surmonter plusieurs défis. Afin que l’autonomie soit suffisante, l’aérodynamisme devait être bon. Nous avons donc dû composer avec notre concept d’un vrai SUV chaussé de gros pneus, arborant le design correspondant et doté de cinq vraies places, d’un crochet d’attelage et de la traction quattro. Nous n’avons accepté aucun compromis. Je trouve que notre solution est une réussite.

Audi incarne la conduite sportive, les puissants modèles RS et la course automobile. L’e-tron est bridée électroniquement à 200 km/h. Pourquoi donc?

L’e-tron n’est pas équipée d’une boîte de vitesses classique. La liaison entre les roues et le moteur est fixe. Ce qui signifie que nous avons dû faire un choix: une bonne accélération, ou bien une vitesse de pointe élevée? Ici aussi, nous avons dû trouver une solution. L’e-tron accélère maintenant de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes; pour un grand SUV, c’est l’équivalent d’une sportive. Sur une voiture électrique, les vitesses au-delà de 200 km/h ne sont pas souhaitables, car elles s’obtiennent aux dépens de la consommation et de l’autonomie. D’autre part, vous ne pouvez pas rouler plus vite à part en Allemagne. Et tôt ou tard, les limites du système seront atteintes. N’oubliez pas qu’à 200 km/h, les moteurs électriques tournent à 13 500 tours/min! C’est énorme. Dans leur usage quotidien, la plupart des clients profiteront davantage de l’accélération que de la vitesse de pointe.

Mais Audi ne serait pas Audi si la vitesse maximale n’était pas un peu plus élevée…

Bien entendu, mon équipe et moi, nous travaillons à cela. Je ne peux pas vous en dire plus, mais je le formulerais comme suit: il y a de l’espoir dans ce domaine!

Le responsable des marques Audi pour la Suisse, Dieter Jermann, le patron de l’Audi e-tron, Jens van Eikels, et le présentateur Sven Epiney (de g. à d.). (Tom Lüthi)
Le responsable des marques Audi pour la Suisse, Dieter Jermann, le patron de l’Audi e-tron, Jens van Eikels, et le présentateur Sven Epiney (de g. à d.). (Tom Lüthi)

Est-ce que vous-même vous conduisez déjà une e-tron?

J’ai pu la tester récemment pendant un week-end, en dehors de la piste d’essai. Je suis allé faire les courses et ai invité les enfants. Ces expériences de la vie quotidienne sont importantes. Autrement, aujourd’hui, personne d’autre ne conduit encore une e-tron à titre privé.

Quelle voiture conduisez-vous donc dans le privé?

Une voiture diesel. Je suis très heureux de pouvoir enfin passer à l’e-tron. Quiconque essaie une voiture électrique et revient à la voiture à moteur à combustion ne peut pas s’empêcher de dire: «Mais comment est-ce que j’ai pu attendre aussi longtemps!». Je suis dans le même cas. Essayer l’électrique, c’est l’adopter.

Pendant combien de temps aurons-nous encore des voitures à moteurs à essence ou diesel?

Pendant un bon moment encore. Il y a des utilisations qui ne parlent pas forcément en faveur du véhicule électrique, comme par exemple les longues étapes quotidiennes. L’alternative serait la pile à combustible, mais son développement prendra encore plusieurs années. Pour la mobilité urbaine, régulièrement combinée à une longue distance, pour partir en vacances ou rendre visite à des amis, à l’heure actuelle, un véhicule électrique est déjà plus performant qu’un véhicule à moteur à combustion. Le futur est à l’électrique.

Portrait

Jens van Eikels (47 ans) dirige la série BEV (Battery Electric Vehicle), et donc le service e-tron d’Audi. Il a grandi à Melsungen, dans le land de Hesse, et a étudié la construction mécanique à Kassel. Il travaille chez Audi depuis 20 ans: les 10 premières années dans l’assurance qualité, les 10 suivantes dans le management produit. Il y a été chargé de la berline A3, du cabriolet A3, de l’A3 e-tron et, ces quatre dernières années, de l’e-tron. Il est marié, père d’une fille de 12 ans et vit à Munich. Il conduit une Audi A7 et («le week-end, si la météo le permet») une Porsche 911 SC Targa couleur Oak Green de 1978.

e-tron News

Technique, société, mobilité: restez à la page dans les domaines qui marqueront la mobilité du futur.